UA-64485316-2

Laissez Michael, invalide, continuer le concours d'inspecteur du permis de conduire !

Auteur : Michael Leclercq

Créé le 29/05/2014 - Fin le 27/08/2014

À l'attention : du ministre de l'Intérieur

Bonjour,

Je me présente je suis Michael Leclercq et j’ai 37 ans.

J’ai passé les épreuves écrites du concours d’inspecteur du permis de conduire en date du 10 avril 2014 à Lille, et en date du 18 avril 2014 le ministère de l’Intérieur m’a informé que je ne pourrais pas poursuivre ce concours car je ne peux pas passer mon permis moto.

Oui je suis une personne handicapée du bras droit, qui est très fortement abimé après être passé dans une bosseuse à légumes en 2000.

Je suis reconnu en invalidité à 65% et le ministère le savait lors de mon inscription car nous devons fournir tous les documents relatifs à notre invalidité.

De plus je suis titulaire de tous les permis de conduire, sauf la moto, et je suis également moniteur auto-école et poids-lourd.

Il faut savoir que les permis B représentent 70% des présentations, que les permis lourd représentent 20% des présentations, et la moto 10%.

Donc je suis apte à examiner 90% des candidats au permis de conduire ! Selon la loi de 2005, les conditions et les circonstances des concours doivent être adaptés au handicap des personnes. 

D’autre part lors de ce concours quatre postes sont réservés aux personnes handicapées !

Je me retrouve face à un ministère qui reste figé sur ses positions, et qui ne répond même pas aux mails et aux courriers que j’envoie. Pour eux le décret du mois de janvier ne prévoit pas un tel cas, et m’exclut du concours.

Révoltons-nous de la façon dont les personnes handicapées sont traitées dans les hautes sphères de l’Etat !

MERCI D’AVANCE A TOUS POUR VOS SIGNATURES DE SOUTIEN !

Michael

Pour plus d'informations :

Reportage de DELTA FM 
http://www.deltafm.fr/actu/actu-26901.html?num#.U4YCAPl_tyR

 

Les commentaires sont fermés.