03/10/2014

Enfants handicapés du Kenya : l'éducation des enfants handicapés du camp de réfugiés de Dadaab.

Les enfants vivant dans les camps de réfugiés de Dadaab ont subi les pires épreuves de la vie : l'exil, la pauvreté, la faim. Et leur avenir reste sombre. Cela est encore plus difficile pour les enfants souffrant d'un handicap. L'ONG CARE a créé des classes spéciales pour ces enfants.

 

 

kenya.png

2014 / CARE

Les enfants handicapés sont cachés par leur famille.

 

A Dagahaley, l'un des cinq camps de Dadaab, 494 garçons et filles souffrant d'un handicap sont scolarisés dans les sept écoles gérées par CARE. La plupart assistent aux cours ordinaires, mais pour ceux nécessitant un encadrement particulier, CARE a créé des classes spéciales dans deux écoles.

 

« La plupart de ces enfants sont cachés par leur famille. Nous devons faire du porte-à-porte afin d'encourager les parents à envoyer leurs enfants à l'école. Parfois, nous y parvenons, mais il arrive certains enfants ne viennent que quelques jours avant de disparaître à nouveau. », explique Samuel Odawo, qui enseigne dans une école gérée par CARE depuis l'été 2013.

 

Samuel, déficient visuel depuis sa naissance, est l'exemple même que ce handicap n'a rien de honteux et qu'il existe des moyens pour se déplacer même dans un environnement difficile comme un camp de réfugiés.

blog 75

 

Les commentaires sont fermés.